06Déc2011

Theo Jansen – Self-propelling beach animals

Theo Jansen est un artiste sculpteur néerlandais qui réalise des œuvres mobiles, notamment une série d’insectes géants en tubes de plastique se mouvant grâce à la force du vent.

L’évolution du design de ces « Self-propelling beach animals » (animaux de plage auto-propulsés) s’inspire de la théorie génétique de l’évolution par sélection et reproduction du plus performant selon des variantes aléatoires.

Animaris Percipiere

Ces créatures mobiles et quasi-autonomes se déplacent sur leur multiples jambes grâce à un système d’articulation utilisant l’énergie du vent. Celui-ci anime les ailes de l’animal qui actionnent des pompes comparables à celles de nos vélos pour alimenter en air plusieurs bouteilles de plastique recyclées. Quand les bouteilles sont pleines, l’air ainsi comprimé actionne via un dispositif de pistons, les jambes articulées de la machine.

Le mouvement d’une jambe déclenche celui de la jambe suivante, qui à son tour, déclenche celui de la suivante, ainsi de suite… Un type de système de contrôle intelligent !

 

Le laboratoire de Theo Jansen est constitué d’un grand bac à sable, terrain d’entraînement des nouvelles créatures. Après ce temps de formation, elles sortent une fois par an sur la plage pour être initiées à leur environnement naturel. En fin de vie, chaque créature exécute son dernier voyage vers « la cour des ossements », lieu où les vielles carcasses se fossilisent, le sanctuaire d’une espèce éteinte. Avec le temps et l’érosion, les squelettes de tubes finissent par ressembler à de véritables ossements naturels.

Theo Jansen explique bien plus en détail le fonctionnement de ses machines ici.

 

Le site : http://www.strandbeest.com/

 

Theo Jansen @ TED 2007