km

m

Fabrication d’un bruleur à alcool pressurisé

Pour donner un exemple concret de ce que nous appelons un Objet libre, et afin de pouvoir définir les différentes contraintes formelles de notre future collection, nous avons fabriqué un brûleur à alcool pressurisé.

Pour se faire, nous avons sollicité l’aide et le matériel d’un ami créateur de bijoux, particulièrement pour tordre le tube de cuivre sans le plier (pièce principale du brûleur)

Après avoir rempli le tube de sable fin (pour éviter qu’il ne plie), nous l’avons chauffé à blanc au chalumeau pour le rendre mou. Une fois refroidi à une température permettant de le manipuler, nous l’avons sans trop de difficulté enroulé autour d’une barre métallique à la force des bras.

Une fois vidé de son sable et percé dans le bas de la boucle, nous avons installé le tube sur un bocal dont nous avons préalablement percé le couvercle. Un peu de patafix pour l’étanchéité, des lambeaux de tissus en guise de mèches, et nous voici prêts pour un premier test, en extérieur pour plus de sécurité… Essai peu convaincant en raison du vent qui nous limite le préchauffage du tube.

Le soir même en intérieur, en utilisant une bougie chauffe-plat pour un préchauffage prolongé, nous avons enfin vu apparaître une première flamme qui en quelques dizaines de secondes est montée en pression pour atteindre une hauteur de 15cm. Euréka le brûleur fonctionne !

Ce principe devrait nous permettre de construire un véritable réchaud à alcool, moyennant quelques réglages et évolutions à suivre très prochainement !