Dimanche 30 septembre 2012

40 km

Rue Sainte Catherine, Quimper

N 47°59'39.6024" W 4°6'9.2874"

m

Jour 1 – Rue Sainte Catherine, Quimper

Fanch : C’est ici que tout se termine, que tout commence. C’est en cette belle journée, un dimanche pas comme les autres que nous sommes partis.

Partis le cœur gros, plein à craquer et en ce qui me concerne, la peau du visage piquée de cristaux de sel et les yeux qui brûlent encore.

Aujourd’hui le soleil a illuminé vos sourires. Merci d’avoir répondu présent pour ce bel au revoir qui restera inscrit sur les parois interne de ma boite crânienne tout au long de ces trois ans et bien plus encore. Merci d’avoir pensé à nous, pour vos encouragements, votre soutien, votre énergie. Merci pour ces premiers tours de roues partagés, pour cette pluie de carambars au caramel.

On est partis, mais on revient. A présent, 40 bornes nous séparent de notre point de départ, un premier col a été franchi (Laz, 293m !) et nous voilà à Saint-Gouazec, petit village surplombant le canal de Nantes à Brest, chez notre ami Seb qui nous accueille ce soir.  Les ordinateurs chauffent, les légumes aussi. Il est 23h30 Seb tente d’installer une version de Linux sur notre ordinateur de bord sous les yeux attentifs de Barth. Ça parle de serveurs, d’octets et de RAM dans la pièce d’à coté, Fanchic touille la potée, je tourne la première page de mon carnet pour contempler le blanc de la suivante, je pense à demain. Nous sommes bel et bien partis.

 

Barth : Enfin le jour du départ officiel ! En descendant seul la route de douarnenez sur mon vélo surchargé, je suis plus étonné par la fraicheur et le ciel bleu que par ce qui m’attend… En arrivant rue Ste Catherine tout Liblab est déjà là, sirotant un café.
Petit à petit le monde arrive. Chaque bonjour me ramène peu à peu à la réalité. Je pars pour trois ans, et toutes ces têtes plus ou moins connues vont me manquer.

Les heures défilent vite jusqu’au discours de Fab qui annonce notre décollage. Et c’est parti ! Sous un tonnerre d’applaudissements et après une interminable tournée d’adieux, le premier coup de pédale est donné, propulsé par une dizaine de potes qui nous accompagnent jusqu’à la sortie de la ville. Les kilomètres s’enchainent sous le soleil et nous arrivons chez Seb à St Gouazec vers 19h30, après 40 km de montée jusqu’au col de Laz.
Apéro, retrouvailles, visite de quelques potes… Il est alors temps de diner et de tester l’installation de Linux sur notre nouvel ordinateur. Ce qui durera en vain  jusque 3h00 du matin…