Vendredi 18 Janvier 2013

60 km

Essaouira

N 31°32,062' W 9°45,140'

11 m

Jour 111 – Essaouira

Fanch : La nuit s’est bien passée. Je plie bagage et prends la route à l’heure des premiers rayons. Mon corps est fatigué par les bornes de la semaine (ma cheville et mon genoux gauche me font souffrir), il y a pas mal de grimpette et mon dérailleur commence lui aussi à montrer quelques signes de fatigue. Ce n’est donc pas la fête à l’intérieur de ma petite caboche. Je fais beaucoup de pauses et les côtes se succèdent, je pousse la bécane sur une dizaine de kilomètres au total, j’ai même hésité à lever le pouce devant un pick-up…

Moment de fatigue, minute posé le long de l’asphalte usé, les yeux rivé sur le sol, j’aperçois une tortue s’engageant sur la route avec la même hâte maladroite que celle du hérisson. Considérant cet instant comme un privilège, je la salue en l’aidant à franchir cet obstacle périlleux. Petite mais belle rencontre.
J’arrive enfin à Essaouira, citée prisé par les touristes baba-cool. Pour le moment il s’agit de trouver de quoi se loger, de quoi prendre un bonne douche, de quoi manger et une connexion pour envoyer un mail à Barth afin de le prévenir de mon arrivée. Quant à la phase d’observation de mon nouvelle environnement, je verrai ça demain.

Bonne nuit


 

Pendant ce temps-là, à Essaouira…