Mardi 5 février 2013

0 km

Ruelle de la médina de Tiznit

N 29°41.851' W9°43.680'

217 m

Jour 129 – Ruelle de la médina de Tiznit

Fanch : Je bosse sur le premier volet d’un dispositif sonore à base de cellules solaires monocristallines. C’est une idée, rien qu’une idée mais je planche pour qu’elle se concrétise. Je ne veux pas trop en dire pour l’instant.. Toujours est il que je m’acharne à décortiquer un panneau solaire et que je vais de mauvaises surprises en mauvaise surprise. Rien de méchant mais il me faut plus de temps que ne l’aurai espéré pour détourner, (hacker comme on dit par chez nous) ce maudit panneau. Ceci dit, après quelques essais… ça sonne. Et puis je sort ma tête de ce sac de noeud pour en savoir un peu plus sur l’artisanat local, avec une pensée particulière en tête encore une fois. Je me sens parfois comme un anti-toutiste luttant contre le piège des babouches. J’apréhende la ville en cherchant quelque chose de précis, mes promenade sont influancées par des objectifs de productions et vivifiées par un désire de création. Je crois que c’est comme ça que je l’aime, le voyage.
Enfin bref, ma recherche est moyennement concluante mais cette sortie me donne l’occasion de découvrir un Tiznit vraiment paisible, des quartiers charmants, et tout un tas de berbères fort sympathiques. Et même si quelques européens se sont aventurés jusqu’ici, la machine touristique montre des signes de faiblesse et je retrouve enfin le plaisir des pérégrinations urbaines… Vivement demain pour un nouvel épisode!

Barth : Trouver une connexion, manger, faire quelques courses, prendre des nouvelles de la France, et surtout travailler sur l’ordinateur… Voilà de quoi faire passer une journée sans s’en rendre compte. Il est 1h30 du matin, je viens d’enchaîner plusieurs heures de montage pour préparer le tournage du checkpoint de demain. C’est une de ces journées où il est difficile d’écrire et de raconter, les images parleront d’elles-mêmes plus tard…

Il y a une chose qui m’empêche de me projeter dans les futurs projets, c’est le montage de ce deuxième checkpoint que j’ai trop repoussé. Je me sens en décalage avec Fanch qui de son côté accumule les idées créatives depuis quelques jours ! Il faut y remédier, nous ne quitterons Tiznit qu’après avoir fini de tourner ce checkpoint portant sur une période un peu décousue de notre aventure… Alors seulement je me sentirai libéré et prêt à foncer en avant !