Vendredi 5 avril 2013

0 km

Quartier Capitale

N 18°05,412' W 15°58,762'

16 m

Jour 188 – Quartier Capitale

Barth : Après une courte nuit, direction le café de Tunis pour charger les vidéos en ligne… A midi, je laisse le soin à Fanch de veiller au bon déroulement de l’opération et m’en retourne à l’auberge pour entamer une série de paliers de décompression afin de revenir dans le monde réel, loin de l’ordinateur…

Camille va sans doute laisser un peu tranquille son hôte américain et venir s’installer à l’auberge. Une islandaise et un suisse arrivants du Sénégal viennent aussi de débarquer, Menata commence sérieusement à ressembler à l’auberge espagnole ! Mais tant que je peux me reposer, je ne l’en plaindrais pas… Je passe donc l’après-midi à écrire un peu, somnoler en sirotant du thé… La bulle !!! Et pour la première fois depuis notre départ l’agréable sentiment de ne pas avoir de boulot en retard accumulé, je passe en mode temps réel dès que j’ai repris des forces.

IMG_9195IMG_9205

Fanch : Barth vient de mettre fin à son marathon de montage vidéo et son visage est marqué par la fatigue. Je reprends la main et enchaîne sur un tissage de patchs Pure Data. Je met au point un modeste générateur harmonique, un synthétiseur en quelque sorte. Mon objectif étant d’avoir la possibilité de paramétrer, indépendamment les uns des autres, les volumes des 15 harmoniques qui suivent une fondamentale prédéfinie (un LA par exemple). C’est long et fastidieux d’autant plus que plusieurs logiciels existent pour jouer sur ce genre d’instruments virtuels, qui finalement n’est pas si originale que ça. Alors pourquoi se prendre la tête me direz vous? La réponse… Et bien, elle réside dans la philosophie du libre.

  • Je me construit un outils à l’image de mes attentes, spécifique à mes propres besoins.
  • C’est un outils ouvert réalisé dans un environnement de programmation ouvert ce qui permet de le transformer à souhait, de le détourner et de le combiner à d’autres patch. Il est aussi possible d’y associer une interface matériel (Arduino+capteurs, smartphone, webcam…) pour qu’il communique avec le monde extérieur. Le son peut par exemple être modulé par les mouvements d’une personne ou par la température de votre frigo (j’émets gros un doute concernant l’intérêt audio d’une telle action, mais bon, c’est un exemple)
  • Il va être partagé, mis en ligne et du fait de son ouverture, il peut être utilisé tel quel par n’importe qui mais aussi être transformé en fonction d’un désir particulier.
  • C’est gratuit
  • C’est ludique. Si vous aimez les Legos, vous aimerez Pure Data, encore faut il accepter de retourner en enfance et d’avoir parfois quelques soucis à emboîter certaines petits briques.
  • Ça fait travailler la logique et réviser quelques leçons de mathématique (niveau primaire) ce qui en soit n’est pas une mauvaise chose.

Enfin bref, il est trois heure du matin et nous somme à Nouakchott.

IMG_9206IMG_9211