Jeudi 11 avril 2013

0 km

Cantine du soir

N 18°05,490' W 15°58,618'

22 m

Jour 194 – Cantine du soir

Barth : C’est un grand jour aujourd’hui ! Nous avons rendez-vous ce soir avec LibLab pour une visioconférence en direct dans le cadre du festival les « Giboulées sonores » organisé par Fresharts. Pour l’occasion, nous avons décidé de publier toutes les créations et objets libres qui étaient en attente depuis les premières semaines de notre périple. Les galeries « Objets libres » et « Ex Situ » sont donc inaugurées sur le site ! Ce qui aura demandé un peu de temps ce matin…

Vers 15h, la connexion est établie avec Quimper. L’équipe de Liblab est présente au grand complet, et le temps que le public arrive, nous papotons en réglant quelques détails techniques. Tout est prêt pour notre intervention, entrecoupée par la diffusion de notre dernier checkpoint, les questions réponses se déroulent bien, ça fait chaud au coeur de revoir quelques têtes quimpéroises vues pour la dernière fois le jour de notre départ, bref un plaisir qu’il faudra renouveler !! Grâce à notre nouveau partenaire « bookBéo » (merci David!) une série de carte postales munies de flashcodes renvoyant sur nos haïkus a été imprimée et affichée dans la salle. Belle initiative !!
Nous restons ensuite connectés pour assister aux présentations d’autres projets libres des environs de Quimper…

Ce soir je prends une leçon de thé… José, un espagnol qui vient de débarquer à l’auberge, nous demande s’il y a de quoi faire du thé ici… Je suis en train d’en préparer un et lui propose donc de le boire avec nous. Mais ce que je ne pouvais pas savoir, c’est que notre ami a appris durant une nuit entière à préparer le thé à la manière des Saharaouis. D’un coup, je ne suis plus crédible avec ma technique marocaine améliorée. Je laisse donc la main et José fait monter la mousse dans chaque verre en prenant le temps qu’il faut pour ce faire..!

IMG_1214P1020187

Fanch : Une trappe se dérobe sous nos pieds et nous voilà téléportés à Quimper, en plein rassemblement du Libre quo-organisé par le collectif Fresharts et l’association LibLab lors du festival « Giboulée Sonore ».

C’est bien sur l’occasion pour faire un petit point, de (re)présenter nos aventures mais aussi de revoir quelques bouilles bretonnes (avec plaisir!) que l’on n’a plus vu depuis quelques temps maintenant. Mais à celles que nous connaissions déjà d’autres sont venu exposer leurs projets autour des cultures numériques et Open Source. C’est bon de voir que les choses avance à ce niveau du coté Finistère Sud et de sentir acteur de cette émulation grandissante. Nous sommes donc restés 4 bonnes heures assis devant l’ordinateur et après notre intervention, nous avons eu l’honneur d’assister à ce rendez-vous du Libre en Finistère. Chers amis de LibLab, de Fresharts Collective, Linux Quimper… Merci à vous, merci beaucoup, sutout, restez comme vous êtes !

J’ai un peu de mal à écrire ces temps ci. C’est certainement dû au mouvements permanent au sein de l’auberge car cela influe sur ma concentration. En ce moment même j’écoute d’une oreille José et Barth qui causent un franco-hispano-anglais et je suis en permanence obligé d’effacer et de remplacer les mots anglais qui tombe malgré moi dans  ce texte. Mais c’est bon signe, certaine rencontres se font en anglais, et je sens que quelques vieux complexes vis à vis de cette langue sont en train de se défaire enfin.