Vendredi 24 mai 2013

15 km

Cuchilla del Tesoro

N 19°26,460' W 99°03,416'

2234 m

Jour 237 – Cuchilla del Tesoro

Fanch : Debout de bonheur pour finir tout un tas de petites choses pendant que Barth achève le Checkpoint 006. Une matinée s’envole déjà et il est temps pour nous de quitter la maison de Guillaume en direction du centre ville. Le défi du jour c’est d’atteindre le centre historique situé à une petite quinzaine de bornes mais un complexe réseau de rocades nous en sépare. Le GPS est hors service puisque je n’y ai pas encore chargé la carte du Mexique, j’emploie donc l’ancienne méthode qui consiste à prendre un crayon, repérer sur une carte notre itinéraire puis noter soigneusement le noms des rues, des croisements et stations de métro susceptibles de servir de repères. Et forcement deux kilomètres plus loin, pour éviter une route similaire au périphérique parisien (mais sans limitation de vitesse), nous sommes perdus. Je pense avoir très largement surestimé mon sens de l’orientation, étant donnée que nous évoluons actuellement dans l’une des plus grande mégalopole de la planète, sans aucunes connaissances des lieux, avec comme seul allié ce petit postit confectionné avant de prendre la route. Mais on s’en sort (merci Barth pour ton espagnol) en suivant une camionnette qui nous guide patiemment sur la bonne voie.

Nous prenons place dans nos quartiers respectifs. Effectivement, Anaïs arrive dans quelques heures, je préfère donc laisser les amoureux à leur affaires et de cette manière prendre du temps, juste pour moi durant quelques jours. Mais l’heure n’est pas encore venue d’aller gambader l’esprit léger dans les rues de la capitale car pour s’offrir quelques jours de vacance, il faut en premier lieu terminer le montage son du Checkpoint et mettre à jour le site internet en prévision de la prochaine synchronisation. Je retrouve donc mon ami à son hôtel pour achever le boulot. Barth part vers l’aéroport, je reste sagement à les attendre. Un peu plus tard, nous irons certainement boire un verre pour fêter l’arrivée d’Anaïs mais aussi ces vacances tant attendues.

IMG_1248IMG_1252

Barth : Après une matinée studieuse dans le petit appartement de Guillaume, le checkpoint est presque terminé, il est temps d’enfourcher nos bécanes pour rejoindre le centre ville où se trouvent l’hôtel où je vais atterrir avec Anaïs et à quelques centaines de mètres, celui que Fanch à réservé en dernière minute le temps de trouver un couchsurfing.

Nos premiers kilomètres sur le continent américain sont rocambolesques. Après avoir tenté d’emprunter une sorte d’autoroute au péril de nos vies, nous prenons le temps de nous faire expliquer l’itinéraire bis par quelques passants. La fatigue des derniers jours et le manque d’habitude font que mon espagnol est un peu engourdi, mais l’accent traînant mexicain est vraiment agréable et je sens que ça va vite revenir. Toujours est-il qu’après deux heures de pédalage nous voici dans le centre historique de Mexico. Nous gagnons chacun notre hôtel pour nous débarrasser de nos vélos, avant d’aller enfin manger une tapas pour nous remettre d’aplomb. Ensuite, nous allons terminer les urgences du boulot, montage du checkpoint et synchronisation du site jusque 18h30. Je fais alors l’aller retour à l’aéroport pour retrouver Anaïs pendant que Fanch nous attend pour boire un verre.

Felix, le chauffeur de la navette me tient une conversation à bâtons rompus que j’ai un peu de mal à suivre. À cause des embouteillages, j’arrive à l’aéroport un peu en retard, mais Anaïs est bien là, ouf ! De retour à l’hôtel nous arrosons avec Fanch les retrouvailles avant d’enfin dormir une bonne nuit !

IMG_1245IMG_1254