Samedi 22 juin 2013

0 km

Gare routière San Lázaro

N 19°18,339' W 99°02,457'

2229 m

Jour 266 – Gare routière San Lázaro

Fanch : J’arrive de bonheur à Mexico et je retrouve quelque unes de mes marques, le métro, la circulation, les orgues de barbarie, les sirènes des bagnoles de flics et enfin, l’auberge de jeunesse ou j’ai résidé une une petite semaine avant notre petite viré dans le sud pays. Il ne fait pas spécialement froid pour un breton mais après trois semaines passée sous des températures tropicales le bonnet est de mise. Les nuages de Mexico pénètrent mon esprit, moralement parlant, ce n’est pas la fête, l’état de notre ordinateur de bord me préoccupe et en arrive à me démoraliser. J’aurai aimé quitter Mexico relativement rapidement mais je sens que nous allons rester bloquer un peu plus de temps que prévu. Le voyage me manque, je veux retrouver mon vélo, l’atelier de Geocyclab. Nous n’avançons guère, pour combien de temps encore?

Bon, la fatigue à tendance à accentuer les émotions… Je vais dormir un peu…

IMG_2528

Barth : L’habitude ou la résignation ont fait que le voyage est passé relativement vite. Le froid, le bruit et la pollution nous attendaient lorsque nous mettons pied à terre vers midi à Mexico. Le temps d’avaler une pizza et nous fonçons en métro jusqu’à notre petit hôtel. La chambre premier prix que nous avions réservée n’est pas prête, le patron très sympa et sans doute apitoyé par notre état de fatigue, particulièrement d’Anaïs qui couve une bonne crève suite à une surdose de climatisation, nous offre une chambre plus classe au même prix !

Repos, nouvelles de Fanch qui doit être arrivé sur Mexico aussi, avec notre ordi toujours pas réparé, il pleut des trombes dehors, Anaïs grelotte de fièvre… Fin des vacances un peu triste…