Jeudi 25 juillet 2013

0 km

Central Del Pueblo

N 19°26,266' W 99°07,508'

2227 m

Jour 299 – Central Del Pueblo

Barth : La pièce qui nous manquait hier soir nous passe sous le nez de bon matin alors que nous sirotons un café à la paille en prenant des mesures pour la partie éléctronique de l’installation. L’échelle d’Octavio est de retour, et notre café se termine avec lui, nous conseillant et nous aidant pour entreprendre le montage de la structure. Ce n’est apparement pas la première fois qu’il s’amuse avec des cables et des grandes structures !

Il faut d’abord accrocher un anneau metallique au sommet de quatre des colonnes de la cour, en utilisant une sangle. Nous y suspendons ensuite un tambo, ouverture vers le bas, que nous redressons grace à une autre sangle accrochée plus haut, sur la rambarde du premier étage. Pour finir nous fixons les quatres cables accrochés au fond des tambos, tendus jusqu’au ressort géant que nous avons préalablement surrelevé. Reste à enlever le support du ressort pour que l’ensemble de la structure se mette en tension, et vibre ! Ça a l’air simple dit comme ça, mais ça nous aura pris la journée, pour régler pas mal de questions d’équilibre, et de voisinage…

Un type est passé en fin de journée, demandant à parler aux auteur de l’engin qui trône dans la cour. Je m’y colle, en VO espagnol, et comprends qu’il veut nous faire participer à un festival d’art contemporain alternatif qui a lieu dans une semaine. Cartes de visites, rendez-vous mail, affaire à suivre ! Malgré la fatigue, et grâce à l’arrivée du PC d’Oscar, nous reprennons espoir pour augmenter électroniquement l’installation. Pour ça il faut savoir si l’ordinateur est adapté, et pour le savoir Fanch passe quelques heures au cybe pour installer Puredata et télécharger quelques patchs. Je me repose un peu en l’attendant, l’occasion de rattrapper l’écriture de ce carnet, et finis par m’endormir après avoir eu confirmation que tout fonctionnait pour le mieux jusque là ! Reste à savoir ce que le mélange électronique ferraille va donner…

IMG_3391IMG_3366

IMG_3408

Octavio

IMG_3392

Fanch : Programme du jour:

  • Fixer solidement 4 sangles sur 4 des piliers du couvent le tout à 4 mètres de hauteur en équilibre sur un escabeau posé sur une estrade.
  • Suspendre deux tambos au sangles
  • Suspendre et tendre le ressort entre les deux tambos
  • Teste et premières impressions sur la nature du son de la structure:

Le ressort ne résonne pas comme je l’avais imaginé et les tambos ne jouent pas leurs rôles d’amplificateurs, il y de ce côté une petite déception. En revanche, quand on frappe le ressort les tambos entre en vibration et produise de grosses basse que je trouve intéressant.

  • Reste a suspendre les deux autres tambos pour que la structure adopte sa forme finale.

Ça c’est fait. Alors que nous commençons à saturer, alors que je prendrai bien une journée de repos avant l’arrivée du public demain soir, il nous faut faire un choix: Faut il augmenter la sculpture avec de l’électronique? Oscar de Bicitekas nous prête son ordinateur, mais cela implique l’installation de Pure Data, la création d’un patch interactif et l’achat de 80 mètres de câble audio. Nous décidons de tenter le coup je passerai une partie de la soirée dans le cyber du coin pour installer mon logiciel préféré puis continuerai à « patcher » à la Casa Bicitekas. Pas de problème majeurs, bien au contraire, j’ai quasiment achevé la partie informatique de l’installation. Pour le reste on verra ça demain… Il se fait tard et j’ai besoin de penser à autres chose.

IMG_3475IMG_3458

IMG_3437

Octavio et Gabriel

IMG_3379