Jeudi 22 août 2013

0 km

Eje 1 Norte

N 19°26,441' W 99°09,425'

2231 m

Jour 327 – Eje 1 Norte

Barth : Aujourd’hui, pas d’attente à Amigo, et toujours pas d’ordi…

La problématique de mon appuie-tête s’avère plus sensible que prévue, j’y passe donc un peu de temps. L’atelier est très animé, Sergio, Oscar, Ernesto et Cesar sont là, avec quelques amis ou clients dont Nofun venu faire réviser le vélo tout neuf de Charlotte. Bref, une joyeuse ambiance de bricolage, seulement entrecoupée par quelques aller et venus au cyber pour jeter un œil aux mises à jour d’UPS.

En fin de journée, Guillermo débarque pour nous entraîner dans une soirée de couchsurfers. J’ai besoin de calme, et décide de rester tranquille à l’atelier, laissant Fanch me représenter ce soir. Quelques tacos, quelques finitions dans le bricolage, et je finis la soirée en écrivant et en discutant tant bien que mal avec les quatre californiens qui viennent de rentrer. Si l’ordinateur n’est toujours pas la demain, nous allons devoir prendre les choses plus au sérieux et secouer d’une façon ou d’une autre l’équipe de bras cassés d’UPS…

IMG_3915IMG_3914

Fanch : Nous attendons toujours l’ordinateur.

Guillermo nous fait une visite surprise pour nous proposer une petite viré dans un bistrot où à lieu un rassemblement de couchsurfer. J’accepte laissant Barth à la Central. Je ne sais pas pourquoi j’ai répondu positivement à l’invitation car je ne suis pas un grand adepte de ce genre de rencontre organisée, peut être est ce la compagnie de Guillermo, toujours aussi agréable qui me pousse à me joindre au groupe de couchsurfeur.
Bref, je retiendrai de cette soirée Mohammed et Zakaria, deux marocain originaires de Tiznit qui me parlent de Kouing amane et de kig ha farz dans un bistrot branché quelque part à Mexico.

Je rentre tôt, personne ne dort dans le petit hôtel de Central. Nous sommes 6 à présent à loger ici mais tout est néanmoins bien calme et je ne tarde pas à sombrer dans les limbes du sommeil.