Samedi 14 septembre 2013

0 km

Calle Canarias

N 19°22,225' W 99°08,497'

2240 m

Jour 350 – Calle Canarias

Fanch : Les enseignants militants se sont fait dégagés hier en fin d’après midi, à coup de canons à eau et de grenades lacrymogènes. Je regarde les premières images de l’intervention des forces spéciales anti-émeutes avec indignation. Du sang, et de la pluie, insuffisante pour éteindre les flammes qui brûlent les dernières cabanes du Zocalo, avec en arrière plan les décorations scintillantes apposées sur les bâtiments administratifs entourant la grande place pour célébrer le bicentenaire de l’indépendance. Que dire? Rien, ça me désole, une seul chose est sûr… On boycott et nous n’irons pas grossir les rangs des patriotes demain.

Enfin, j’essaie tant bien que mal de me remettre au boulot en espérant avoir rayé quelques points de notre longue liste avant la fin de journée. J’espère simplement avancer car demain, nous avons planifiée une pause en s’offrant une bonne bouffe avec Lalou, Maria et leur amie Roxana. Affaire à suivre.

IMG_4039IMG_4041

Barth : Oscar, Nathalie, Anne-Laure et Damien se sont levé tôt pour une excursion à Teotihuacan, les pyramides que nous finirons bien par trouver le temps de visiter ! Mais pour l’heure, il faut continuer à mettre le paquet… Après un petit déjeuner royal précédent le départ de nos amis, avec s’il vous plait croissants et pains au chocolat à la française, c’est donc reparti pour une journée de boulot.

Malgré la fatigue et l’envie de reprendre la route, la période de boulot actuelle ne me pèse pas tant que ça. Au contraire, j’ai même l’impression que cette longue pause sans informatique m’aura permis de prendre encore plus de recul sur cet outil et la façon dont je l’utilise professionnellement depuis des années ou aujourd’hui dans le contexte de Geocyclab. Le bilan est très positif, en un an et malgré toutes les contraintes liées à l’itinérance, j’utilise Ubuntu et les nombreuses applications installées avec la même aisance que sur mon ancien macintosh. Mis à part quelques fonctions très avancées en matière de postproduction video et de retouches d’images, je me retrouve avec un outil tout aussi performant que toutes les solutions payantes déja testées !

Ce soir, Nathalie et Marie-Laure sont sorties chez un ami commun, et la soirée se passe entre hommes devant la boxe à la télévision. Comme au foot l’autre jour, le Mexique se fait écraser par les USA au grand désespoir d’Oscar..! Mais tout ceci ne m’empêche pas de travailler un peu, ou tout au moins de surveiller l’ordinateur bosser.