Dimanche 22 septembre 2013

0 km

Calle Regina

N 19°25,398' W 99°08,866'

2228 m

Jour 358 – Calle Regina

Fanch : Ya llegaron sus ricos y deliciosos tamales oaxaqueños.
Acérquese y pida sus ricos tamales oaxaqueños.
Hay tamales oaxaqueños, tamales calientitos.
Pida sus ricos tamales oaxaqueños.

Sont arrivés les riches et délicieux tamales oaxaqueños.
Approchez vous et demandez votre bon tamales oaxaqueños.
Il y a des tamales oaxaqueños, tamales tout chaud.
Demandez votre bon tamales oaxaqueños.

J’ai toujours eu cette question en tête. Encore aujourd’hui je tente d’imaginer la voix (il s’agit bien de cela) de la SNCF en train d’enregistrer un à un les noms des 3 000 villes françaises possédant une gare ferroviaire. C’est simple, consultez cette liste et amusez vous à réciter chaque nom de ville trois fois (avec trois intonations différentes dans la mesure du possible), le tout avec un chronomètre (faites moi savoir combien de temps cela vous à pris car ça m’intrigue) et vous aurez peut être l’occasion de concurrencer Simone Hérault et son unique performance.

Enfin, je m’égare. Mais les quatre phrases du début de cette article méritent un peu d’attentions. C’est un enregistrement qui tourne en boucle depuis 17 ans sur les stands ambulants de vendeurs de tamales. Il est absolument impossible d’échapper à ce refrain que vous entendrez sûrement un jour ou l’autre…

IMG_4083IMG_4086

Barth : Un dimanche à la Central del Pueblo. Une journée à rien faire, juste écrire un peu, me reposer, sortir manger une bonne pizza, dépanner tant bien que mal une cycliste en galère qui ne sait pas que le dimanche on ne travaille pas à Biciteka, bref, une journée farniente !

IMG_4109IMG_4115