Mercredi 9 octobre 2013

0 km

Calle Presidentes

N 19°22,083' W 99°08,257'

2239 m

Jour 375 – Calle Presidentes

Barth : Je suis assez surpris par la rapidité avec laquelle les montages avancent. Je me rends compte à quel point je me suis bien approprié l’outil Kdenlive en un an mais également que mon regard de monteur a gagné en précision et en efficacité. Bref, après ce long chômage technique ça fait du bien de sentir que malgré tout le métier rentre !

Fanch décolle vers la Central del Pueblo pour aller bricoler un peu d’électronique et il est remplacé par Diego, un ami d’Oscar et Nathalie, clown itinérant qui arrive du pays basque pour une tournée au Mexique avant de rejoindre son pays natal l’Argentine pour l’été austral, et avant de retourner en Espagne pour l’été boréal… Pas beaucoup plus grand que la malle à roulettes contenant tout son matériel de spectacle qu’il trimbale avec lui, une tête rasée de prêt et coiffée d’une houppette rescapée au sommet du front, encore une chouette rencontre !

Sur les indications de Nathalie, je file faire un tour au marché couvert de Portales et y trouve sans trop de problème la fille qui vend miel, thym et gingembre sur un étal à même le sol dans un coin de parking. J’ai quelques scrupules à déranger le sommeil du nourrisson qui bulle dans ses bras, mais j’ai trop besoin de ces ingrédients pour en finir avec ma toux. Ainsi équipé, la fin de journée est consacrée à la suite du montage…

IMG_4563IMG_4564

Fanch : Je me lève tôt, Barth dort encore et dans cet état il ne peux pas protester, je m’accapare donc l’ordinateur. Au programme, une matinée très excitante, la synchronisation du site s’annonce pour les heures à venir, je me dois donc de faire ma part de la mise à jour du carnet de bord. Cette tache est entrecoupée de pause “uplaoding” histoire de mettre en ligne nos vidéos sur le blog d’Arte-créative et d’étendre ainsi le champs diffusion de Geocyclab. Je profite de la bonne connexion de Portales pour charger la quasi totalité des haïkus. La mise en page attendra un peu, le but pour l’instant étant d’avoir les vidéos accessibles sur ce blog et de n’avoir plus qu’à éditer les articles au fur et a mesure. Je vous donnerai le lien quand Geocyclab aura une galerie digne de ce nom sur Arte Creative.

Direction, la Central Del Pueblo, du rangement m’attends la bas. Je revois Sergio et Cesar, à leurs poste comme d’habitude.

Une fois la nuit tombée, je m’adonne à une “pré organisation mentale” qui va durer un bon moment et durant laquelle je ne peux rien faire excepter penser au départ.