Mardi 15 octobre 2013

8 km

Calle Regina

N 19°25,403' W 99°08,119'

2228 m

Jour 381 – Calle Regina

Barth : Une fois debout, contrairement aux nombreux jours qui ont précédé, je ne m’attelle pas à l’ordi mais file directement en direction de la Central del Pueblo pour y tourner quelques images. Fanch est bien là, en compagnie d’Ernesto et Augustin qui viennent de répondre à une interview pour un documentaire. Cela tombe bien car nous avons prévu de faire exactement la même chose aujourd’hui !

Mais avant ça, nous allons tous ensemble et en vélo jusque un petit restaurant où nous retrouvons Cesar, Sergio et d’autres pour une réunion informelle de préparation de la fête des morts qui aura lieu à la Central. Une fois le ventre plein, Lalu nous rejoint par hasard, et malgré ses soucis de recherche d’appartement, accepte de nous donner un peu de temps pour un portrait vidéo. Retour à Casa Biciteka donc où nous enchaînons les portraits, Lalu en premier, puis Sergio, Ernesto et Cesar. Nous avons décidé de réaliser un portrait croisé en guise « d’objet libre », de toutes les personnes qui nous ont aidé dans notre panne sur Mexico. Un peu en dernière minute, mais mieux vaut tard que jamais… Mais ça commence à sentir les aux-revoir…

Nous traînons un peu à l’atelier pour un apéro rapide, avant de rentrer à Portales chez Oscar et Nathalie pour une soirée dérushage et montage…

Lalu, Fanch, Sergio et Augustin

Lalu, Fanch, Sergio et Augustin

Augustin et Sergio

Augustin et Sergio


IMG_4476IMG_4448

Fanch : La journée commence doucement, je check, raye quelques lignes et complète la liste des choses à régler et profite du calme de la central pour faire quelques gammes avant que Barth n’arrive. Nous sommes conviés à une réunion de Bicitekas ce midi, qui sera l’occasion de déjeuner avec nos amis cycliste activiste. C’est un peu le réconfort avant l’effort puis que cette après midi sera consacrée à tirer le portrait des principaux acteurs de la Casa Bicitekas.

Nous quittons donc la réunion pour se rendre a la Central Del Pueblo à l’heure ou la cours est encore inondée de lumière et préparons le matériel avant que les autres ne reviennent. C’est d’abord au tour de Lalou de passer à la casserole, puis Sergio et Neto seront à leur tour interrogés et enfin le jeune Cesar clôturera cette séance de tournage.

On sent tous que le départ approche, devant la camera, c’est un peu l’heure des aveux, un instant émouvant.

Lalu

Lalu

Ernesto

Ernesto


Sergio

Sergio

Cesar

Cesar