Vendredi 25 octobre 2013

0 km

Teotihuacan

N 19°41,514' W 98°50,618'

2352 m

Jour 391 – Teotihuacan

Barth : Je n’ai pas beaucoup dormi mais le checkpoint est bien dégrossi. Le réveil me tire du sommeil juste à temps pour plonger dans le métro et rejoindre Fanch, Nofun et Charlotte à Indios Verdes dans le nord de la ville. Je suis le dernier au rendez-vous, et après avoir attrapé quatre cafés à emporter, nous trouvons sans peine le bus qui nous emmène à Theotihuacan.

La route monte, nous laissant peu à peu découvrir Mexico d’en haut, dans le soleil matinal. Après une heure de route, nous voici donc sur le site, sur les coups de dix heures.. Pas encore trop de monde, et un soleil qui tape déjà fort quand nous découvrons le panorama de cette ancienne mégapole pré-colombienne. Il n’y a pas à dire, c’est immense, et vraiment impressionnant ! Nous gardons l’ascension de la grande pyramide du soleil pour l’heure du zenith et profitons du bon air et du soleil en visitant le reste du site.

La grande pyramide nous réservait deux surprises, un paysage incroyable à 360 degrés et la rencontre imprévue de Cécile, Jean-Baptiste et Victor (mes amis de France revu lors de notre soirée d’adieu de samedi dernier..) qui ont choisi le même jour que nous pour cette incontournable visite. La faim et le boulot à finir nous rappellent finalement en ville, où après un petit resto et un comptage de coups de soleil avec Nofun et Charlotte, nous regagnons le havre de Portalès, rincés mais détendus par cette journée au grand air. Ce soir je laisse Fanch travailler le son sur le checkpoint et je ne suis pas long à trouver le sommeil…

IMG_4669
IMG_4625IMG_4637

Fanch : Mon réveil sonne à 7:15, j’ai l’impression de partir en promenade scolaire. Je rejoins Nofun et Charlotte puis Barth, trois quart d’heure plus tard, à la station Indio Verdes d’où nous prenons un bus pour Teotihuacan. Teotihuacan, c’est la sortie que nous voulions nous faire depuis notre arrivée ici, à Mexico, un peu plus de 5 mois plus tard, nous y voici enfin.

La ville est connue principalement pour ses deux immenses pyramides mais regorge encore de nombreux mystères. Elle fut probablement construite 200 avant notre ère mais des doutes planent encore quant à l’origine des bâtisseurs de cette citée majestueuse dont seul 10% de l’architecture reste visible (sur un total de 82,66 km²). Parmi les candidats possibles, les fondateur de Teotihuacan auraient été Nahuas, Otomi ou Totonaques mais on parle aussi de ville multiethnique, pour l’instant, personne ne sait vraiment mais ce qui est sûr, c’est que durant son apogée, Teotihuacan fut l’une des plus grande citée du globe, comptant plus de 200 000 habitant !!! Voila un minuscule résumé de ce que j’ai compris anthropologiquement parlant, si vous voulez en savoir un peu plus, demandez à Wikipedia ou à un pote bibliothécaire.

Nous voici donc aux mystérieuses citées d’or, c’est unanimement l’impression que nous avons en découvrant la perspective du site. Nous y sommes de bonne heure, il y à déjà quelques touristes mais l’espace rend la cohabitation largement supportable. Enfin quoiqu’il en soit, cette visite touristique est la bienvenue, excepté le fait de s’échapper quelques heures de la ville et de son atmosphère saturée en CO2 ou de je ne sait quelles autres particules nocives et nauséabondes, le fait d’être là est tout simplement extraordinaire. La grandeur du site, son histoire, l’énergie qu’il s’en dégage, tout cela est fantastique et moi qui suit d’habitude plutôt du genre retissant envers ces zones à forte influence touristique, je ne peux qu’être émerveillé. Sans compter que nous avons pris tout notre temps pour flâner aux sommets des pyramides, allongés là, tout les quatre, profitant à la fois d’un soleil généreux et d’une brise fraîche et revigorante.

Au retour, vers 17 heure, nous prenons le temps de dîner-déjeuner du côté de chez nos deux punks. De retour à Portales, je n’ai vraiment, vraiment pas envie de me mettre au boulot mais, n’ayant pas vraiment le choix, j’ouvre le fichier « checkpoint 007 » pour y coller quelques bandes son récoltées lors de ces 5 derniers mois.
Je me coucherai avec le regret de ne pas avoir eu l’idée d’emporter un tube de crème solaire à Teotihuacan ainsi qu’avec une bonne migraine…

IMG_4640IMG_4649
IMG_4741IMG_4748

IMG_4795

Nofun et Charlotte

IMG_4786

 

Haiku 048 – Pirámide del Sol

Pour ne rien manquer, nous vous conseillons l’usage d’un casque audio pour le visionnage de cette vidéo.