Mercredi 03 octobre 2012

80 km

Pontivy, Escalier d'écluses

N 48°06,370' W 2°54,972'

m

Jour 4 – Pontivy, Escalier d’écluses

Barth : Réveil 8h00 avec l’arrivée d’un pêcheur. Petit dej et démontage rapide – pas le temps ni le soleil pour faire sécher les affaires. On roule ensuite jusque Pontivy – Pique-Nique sur un banc en face du tabac et rencontre d’un monsieur qui nous envie et d’un type qui part bientôt en vélo pour Barcelone…

Quelques courses, un café et nous repartons entre les gouttes pour la montée de l’escalier d’écluses. Petite halte goûter en discutant avec un cycliste triste que sa femme ne veuille pas faire ce genre de voyages… Puis les kilomètres s’enchaînent dans la descente jusque Rohan où on fait le plein de lait concentré! Les amis des parents de Fanch ne pourrons pas nous recevoir ce soir, ça sent le camping sauvage…

Ensuite c’est du plat jusque Josselin à 18h00 où nous remplissons les bouteilles d’eau pour aller bivouaquer 10km plus loin, près de la fontaine de st Bertin. 80km dans les pattes ! Une averse tombe au moment de démarrer le feu, monter les tentes, faire la vaisselle de la veille. Soupe de nouilles chinoise ameliorée au menu (avec de l’huile et des carottes) un thé à la menthe clôture la journée à 21h. Et le temps de passer quelques coups de fils avant la pluie, et il est l’heure de dormir. Reste 130 km jusque Nantes…


Fanch : 8 heures sur les rives d’un étang non loin de Guerlédan. La brume semble s’être levée bien avant nous.

Nous devons être à Nantes vendredi soir, il nous reste donc 3 Jours pour avaler 220 bornes. Une grosse journée nous attend. Quelques vols de martins-pécheurs viennent perturber le calme du halage. Hérons, buses et cormorans gourmands semblent nous indiquer le chemin. Écluse après écluse, les kilomètres s’enchaînent, notre rythme se fluidifie.

Ce soir, mes mollets montrent timidement quelques signes de fatigue, mais rien d’extraordinaire.