Dimanche 15 décembre 2013

0 km

San Luis Obispo Downtown

N 35°17,056' W 120°39,813'

34 m

Jour 442 – San Luis Obispo Downtown

Fanch : L’heure est grave, Geocyclab est mal en point. Nous discutons avec Barth et Anaïs de notre situation. Depuis Mexico, nous avons perdu notre rythme de travail et de voyage. Après le crash de l’ordinateur qui nous a causé pas mal de soucis, nous voilà maintenant fauchés. Je suis vraiment optimiste pour les subventions mais elles devraient tomber au printemps prochain et il est clair que nous ne tiendrons pas jusque là, il ne faut pas se leurrer. Il va falloir trouver de nouvelles solutions pour maintenir ce projet en vie et le mener à son terme mais à quel prix? En se tournant en arrière on remarque que durant les six derniers mois du voyage, nous avons dépensé davantage de temps et d’énergie à tenter de régler des problèmes qu’à avancer géographiquement ainsi q’au niveau du projet Geocyclab. On épluche les solutions (ça aussi ça prend du temps), certaine sont plus concrètes que d’autres mais à moins de découvrir la poule aux œufs d’or d’ici peu, l’énergie de Geocyclab va en prendre un coup. Enfin voilà, puisque nous en parlons entre nous, autant l’écrire ici… On est pas dans la merde et là, je ne rigole pas.

Sur ce, c’est pas encore fini, j’ai du pain sur la planche moi! Ah oui, j’allais oublier, je reste une nuit de plus ici, trop de trucs à finir avant de partir. Barth et Anaïs aussi d’ailleurs…

IMG_1505IMG_1510

Barth : Une fois le petit déjeuner avalé la décision est vite prise : on reste une nuit de plus chez Elaina et Bob. A la fois pour peaufiner un peu le boulot en cours et surtout pour avoir le temps de visiter un peu San Luis Obispo et profiter un peu de nos hôtes. La première partie de la journée est donc consacrée à l’écriture de nouveaux mails pour préparer notre séjour à San Francisco pendant que Fanch planche sur le dossier de subvention. Je prends le temps également de finir de réparer le drapeau de mon vélo et de régler un peu les accroches de mes sacoches qui ont un peu souffert ces derniers temps…

Une journée un peu plus calme donc où nous trouvons enfin le temps de discuter posément de la situation générale de Geocyclab. L’heure est grave, nos finances ne nous permettront pas de poursuivre très longtemps encore et même si nous touchons la subvention Declic Jeunes, le délais est beaucoup trop long pour nous permettre de souffler réellement. En soit ce n’est pas vraiment une surprise, nous avons quitté la France avec un budget non bouclé. Mais notre crise informatique au Mexique qui se prolonge aujourd’hui par une crise financière me sape un peu le moral. Il va falloir trouver des solutions et vite, pour éviter le dernier recours d’un retour en France le temps de nous refaire ce qui ne me réjouit pas du tout. Bref, on en reparlera. En attendant nous avons décider de faire un petit break jusque San Francisco, Fanch va filer à son rythme sur la route et nous le suivrons plus lentement avec Anaïs histoire de prendre un peu de temps tous les deux également. Une pause qui devrait faire du bien et laisser le temps de réfléchir à toutes ces histoires compliquées.

Mais pour l’heure il est temps d’aller faire un tour dans le centre ville avec Bob et Elaina qui rentrent tout juste d’une session de méditation. Il fait déjà nuit lorsque nous arrivons sur place, mais à quelques semaines de Noël les boutiques sont ouvertes et nous faisons donc un peu de lèche-vitrine. Je retiendrais pour ma part des bouteilles de soda à l’effigie de Ben Laden et de Kadhafi en vente dans une boutique de sucreries, très classe ! Et également un petite ruelle aux murs entièrement recouverts de chewing-gums usagés, plutôt impressionnant ! À part ça, San Luis Obispo est une petite ville charmante, très propre et commerçante. Après avoir avaler un « monster burger » nous reprenons le chemin de la maison en passant par un supermarché pour faire quelques courses en vue des kilomètres de vide de la semaine à venir. Une tisane en observant un étrange cercle nuageux autour de la lune presque pleine et il est déjà l’heure d’aller au lit !

IMG_7173IMG_7176

Anaïs : Bob et Elaina sont des hôtes adorables, et j’aurais aimé avoir plus de temps pour faire du shopping avec elle. Next time! Traîner avec des mâles m’avait fait oublier le plaisir apparemment génétiquement féminin de faire du shopping… (Ceci en réponse aux trois paires d’yeux levés au ciel quand Elaina et moi nous pâmions devant une robe..)