Mercredi 25 décembre 2013

40 km

Half Moon Bay

N 37°28,202' W 122°26,759'

13 m

Jour 452 – Half Moon Bay

Anaïs : La Californie est une frontière
Entre mer et terre
Le désert et la vie
La Californie
La Californie
La Californie
La Californie

IMG_7354IMG_1712

Fanch : Joyeux Noël! Je jette un rapide coups d’œil sous le sapin, rien. Alors je décampe la panse vide pour m’arrêter la ou je pourrai faire du feu pour me faire chauffer un bon café. Sur l’asphalte à 7h30, je suis bien motivé pour rouler mais mon corps ne voit pas cela sous le même angle. Alors que ma tête pense déjà à San Francisco, mes jambes ne veulent pas se réveiller. Il faut accepter l’évidence, je pense avoir un peu forcé au commencement de mon périple solitaire et je ramasse maintenant les pots cassés. Mais ma gorge va mieux et mon angine semble en voie de guérison.

Je fait donc plusieurs pauses, la plupart du temps là ou l’horizon réapparaît. En ce 25 décembre je pensais être relativement tranquille, profiter des paysages désertés par les promeneurs. Belle illusion, je découvre avec stupeur que les californiens ne passent pas forcement ce jour particulier à manger de la dinde en famille au coin du feu en chantant Jingle Bells la bouche pleine. Certains vêtus de rouge et de blanc, ont la bonne idée d’aller à la plage pour une petite session surf, un pick nick entre amis, pour se faire un footing sur le sable ou du lancé de boomerang. Le boomerang, ah oui, je n’y avait pas pensé mais c’est un bon loisir pour les solitaires…

Enfin, cela ne m’empêche pas de savourer ces temps de repos arrosé de soleil. C’est mon dernier jour de voyage sur la fameuse Highway One, demain je retrouverai les tumultes de l’urbanisation. D’après mes calculs, euh et surtout d’après le dernier panneaux de signalisation que j’ai croisé, je suis ce soir à 40 kilomètres de mon point d’atterrissage à San Francisco. Je suis attendu demain aux alentours de 17 heure dans la maison de Steve, adepte de Couchsurfing, ou je prendrai certainement un peu de temps pour me reposer.

P1020872P1020903

Barth : Lever, démontage du camp et direction le Starbucks du centre de Santa Cruz pour un petit déjeuner et une scéance wifi le matin de Noël. Les Starbuk’s sont des lieux décidément intéressants en terme de mixité sociale. Les vagabonds y croisent les patrons de start-up au milieu des familles latinos ou des communautés asiatiques. bref, c’est toujours le même décor mais les acteurs changent tous les jours et dans l’ambiance de lendemain de fête d’aujourd’hui je suis comblé !

Quelques courses, quelques kilomètres sur la highway et nous décidons de nous cacher dans un State Park, perchés sur une falaise en face de l’océan et abrités du vent par de nombreux fourrés. Le paysage est vraiment magnifique, le soleil est chaud avant de disparaître dans un impressionnant dégradé Photoshop, alors que phoques, otaries et dauphins s’amusent dans les dernières vagues diurnes.

IMG_1755IMG_1760