Vendredi 24 janvier 2014

5 km

The place for sustainable living

N 37°50,762' W 122°17,131'

14 m

Jour 482 – The place for sustainable living

Jeff et Jonathan

Jeff et Jonathan

DCIM100GOPRO

Fanch : Bon, c’est maintenant qu’il faut donner le coup de fouet. La liste des tâches est encore longue hors le temps qui nous sépare de l’envole diminue à vue d’oeil. Oups… Le tournage du checkpoint est laborieux et monopolise une bonne part de la journée. Celui ci nous auras décidément donné du fil à retordre mais après 4 prises d’environs une demi heure chacune, c’est bon, il est dans la boîte. De mon côté, je télécharge la carte Open Street Map de l’Asie du sud est pour la chargée dans le GPS, une petite chose toute bête mais qui pourrait bien nous être d’une grande utilité… Et ça, j’étais sur le point de l’oublier. Enfin, la synchronisation du site est aussi au programme, ce que veut dire… Mise à jour du carnet de bord bien sûr, avec tout ce que cela comporte! On va louper la conférence sur les Eco-village de ce soir, dommage… Et une autre petite chose qui me dérange, nous n’avons toujours pas notre portrait de femme eco-hacker… Affaire à suivre.

IMG_7943IMG_7946

Barth : Après le vent d’hier, ce sont les nuages qui sont là au lever. Décidément les choses bougent en ce moment ici, à l’image de The Place, encore plus animée qu’hier. Après un aller-retour pour faire quelques courses de victuailles pour nos dernières heures américaines, nous nous faisons entraîner quelques instants sur le toit de l’atelier, où Jonathan me confie son projet de redistribution par wifi de l’excellente connexion qu’il a chez lui, vers The place et différents autres lieux à quelques centaines de mètres. Les idées et les projets ne manquent pas, et les moyens et solutions pour les mettre en oeuvre non plus ! Je commence à me sentir vraiment frustré de partir si tôt.

On ne se déconcentre pas, pendant que le déjeuner cuit il faut entamer la synchronisation du site, avant d’attaquer le tournage du Checkpoint. Sur le toit tant qu’à faire ! Mais on doit s’y reprendre à plusieurs fois, n’arrivant pas à rester concentrés avec tout ce qui se passe sous nos pieds. C’est finalement dans la boîte, juste avant le coucher du soleil et l’arrivée de nombreux visiteurs venus assister au talk sur les « Eco-villages » qui se tient ici ce soir. Nous suivons la réunion d’une oreille et d’un œil tout en continuant d’avancer dans le boulot et en prenant tout de même le temps de saluer nos amis du Castle, notre première résidence à Oakland.

Plus qu’une journée demain pour faire les bagages et profiter une dernière fois de tous nos hôtes. Le temps se compresse, l’espace va se dilater bientôt, nous allons encore changer de monde !