Samedi 8 février 2014

0 km

Rue Mohammad Husni, Banyuwangi

S 08°12,067' E 114°21,630'

60 m

Jour 497 – Rue Mohammad Husni, Banyuwangi

IMG_8433IMG_8412

Barth : Pas facile de véritablement poser une journée pour se reposer totalement sans rien à penser.. Après la promenade épuisante de la veille nous décidons donc de retenter cette chance aujourd’hui. La matinée est donc très calme. Juste quelques nouvelles de Piero en France qui nous confirme que les données du disque dur sont accessibles ! Ouf, plus de peur que de mal !! Le déjeuner se prolonge dans une longue discussion sur le planning des mois à venir.. Il y a de quoi cogiter entre les contraintes de visas qui se corsent un peu dans les pays asiatiques, le renouvellement de mon passeport qui ne va pas tarder à devenir une chose urgente, l’envie de prendre le temps de modifier le site internet en vue de la réforme du carnet de bord qui sera effective au jour 500 de notre périple, et tout ceci sur fond de grosses interrogations sur notre budget qui dépend pour le moment de la réponse de la subvention Declic’Jeunes à venir… Nous décidons donc de rester encore deux trois jours ici, au moins pour repartir avec la nouvelle formule du carnet de bord opérationnelle, et toujours pour récupérer de cette fatigue qui nous colle au basques depuis le jet-lag americano-indonésien.

Dans l’absence de nouvelle de notre contact en vue d’aller visiter le volcan demain, nous poussons ensuite jusqu’au centre de formation où nous l’avions rencontré la veille. Notre homme est là, en train de donner un cours d’anglais, et après lui avoir appris à rafraîchir sa boîte mail pour y découvrir notre message de la veille, nous convenons d’un rendez-vous pour le lendemain matin. Au moment de rentrer à l’hôtel, il nous demande notre aide pour servir de cobaye en répondant à quelques questions de ses élèves en anglais. Difficile de ne pas se prêter au jeu, nous répondons donc patiemment à quelques gamins qui nous demandent « Where are you from ? », « What is your favorite food? » et autres questions du genre, en lisant d’un œil leurs notes de cours.. Un chouette échange mais nous n’avons pas le cœur de prolonger l’expérience trop longtemps cette fois ci.

Retour à l’hôtel, écriture, dérushage des dernières images, résolution du bug de formatage de la carte SD de l’appareil photo qui m’a donné quelques sueurs froides dans l’après-midi, avant d’aller dîner toujours au même endroit en évitant de peu un déluge tropicale. Demain il faut se lever tôt pour notre excursion au volcan Kawah Ijen, alors pas de folie…

IMG_8411IMG_8431

Fanch : Aujourd’hui on ne fais rien d’autre qu’échanger nos point de vu sur l’itinéraire, mettre à jour le planning, faire un point sur les visas et le passeport de Barth qu’il va falloir refaire un jour, parler du projet de son contenu artistique et documentaire. La forme du carnet de bord est elle aussi remise une fois de plus en question et nous tentons de lui trouver une meilleure alternative, à la fois moins prenante et avec plus de sens, pour nous et pour les lecteurs. Mis à part cela, cette journée est consacrée à la réflexion… Celle de demain à la « conquête » du kawah Ijen…