Lundi 26 novembre 2012

0 km

Madrid

N 40°23,164' W 3°42,259'

592 m

Jour 58 – Madrid

Barth : Journée boulot pour mettre à jour le site internet et finir le montage de la vidéo que nous avions tourné chez Ping à Nantes il y a un mois. Pendant ce temps Fanch et Fanchic vont faire quelques courses dans Madrid et le soir nous nous retrouvons avec Gaëlle pour un bon dîner (pour changer), suivi d’un film en français « Les amants du Flore »… Je me rends compte que ça fait bientôt deux mois que je n’ai pas regardé de film, sensation de redécouverte assez grisante !

Fanchic: Journée « farniente », un peu, visite, un peu, boulot, très peu, enfin pour moi qui globalement en glande le moins… mais discussions surtout dans notre éphémère cocon qu’est l’appartement de Gaêlle. Son, déjà, parcours de globe trotteuse (au gré des postes de ses parents), sont riches de réflexions et questionnement sur l’état du monde, les différences de culture. Du coup nous reprenons un rythme que nous ne connaissions plus, couché à trois heure pour un lever à 11H, de vrais feignasses!

Fanch: Midi, compte rendu et planification des jours et semaines à venir.
La machine est en marche mais tousse encore un peu. La dernière semaine fut positive en ce qui concerne notre avancée territoire espagnole mais l’atelier mobile ne tourne pas encore comme nous l’aurions espérés, alors que ce ne sont pas les idées qui manques. Nous en venons une fois de plus à remettre en question notre rythme, notre organisation. Nous énumérons nos gênes puis les solutions susceptibles de débloquer les rouages de Geocyclab. A mon plus grand regret, nous décidons de parcourir les 600 kilomètres qui nous séparent de Grenade en autobus. L’Espagne commence à ronger notre budget, nous ne sommes pas particulièrement coordonnés avec notre planning et le froid gèle le résidu d’énergie rescapé d’une journée de vélo. Cette « tricherie » apparaît clairement comme la meilleure alternative qui s’offre à nous.