Dimanche 14 septembre 2014

10 km

Benjakiti Park, Bangkok

N 13°43,6864' E 100°33,4696'

6 m

Jour 626 – Nouvelles de Bangkok

Barth : Le temps file à toute allure et les journées se ressemblent beaucoup dans notre séjour Bangkokois… L’épisode de la dengue n’est plus qu’un mauvais souvenir, surtout pour Fanch car de mon côté j’ai pu bien profiter des luxueuses nuits d’hôtel que notre assurance a pris en charge ! Je garderai un souvenir mémorable d’un de ces hôtels, une tour de trente étages plantée au cœur d’un des quartiers chauds de Bangkok, à quelques pas d’un hôpital halal et recevant donc une clientèle issue de tous les pays musulmans du monde. Étrange sensation d’avaler son petit déjeuner entouré de femmes en burqas dans un quartier où la tenue de rigueur féminine (et bien souvent masculine) est une mini-jupe et un débardeur flashy…

Une fois guéri et sorti de l’hôpital donc, Fanch m’a rejoint pour deux ou trois nuits à l’hôtel, le temps de se réadapter un peu au monde réel et nous avons ensuite posé notre camp chez Etienne et Emmanuelle, des français amis de Clément, un autre français que nous avions rencontré à Jakarta. A partir de là, un rythme assez casanier s’est installé dans l’attente de nos visas indiens et pour que Fanch reprenne un maximum de forces avant de retrouver la route. La maison de nos amis se trouve un peu à l’écart de la station de métro Nana, qui porte bien son nom puisque c’est un des endroits de Bangkok où la vie nocturne bas son plein dès dix heures du matin. Lady-boys et autres armées de masseuses font ici leur beurre sur le dos des touristes mâles célibataires venus du monde entier pour s’offrir un peu de bonheur à la mode thaï.. Et toujours cet incroyable anachronisme entre les burqas qui flânent au beau milieu des étals de sex-toys, en quête d’une paire de sandales à paillettes ou d’un sac à main Louis Vuiton made in china. Crazy city !

Heureusement notre maison d’accueil est un havre de paix dans ce capharnaüm. Nous profitons donc du calme en journée pour avancer sur le boulot, avant le retour d’école d’Hugo et Octavie suivis de près par leurs parents avec qui nous avons chaque jour le plaisir de partager le délicieux dîner préparé par Tukta, l’adorable nurse !.. Une vie d’expats donc, et de passionnantes discussions avec Emmanuelle et Etienne, à propos de leurs séjours passés en Indonésie ou en Afrique, de la situation du monde vue depuis leurs activités entre sociétés pétrolières et chambre de commerce franco-thaï..

IMG_4600IMG_4624

Côté boulot, beaucoup de choses ont avancé et nous sommes presque à jour ! L’épisode du visa indien nous a donné du fil à retordre.. Pour ceux qui ont déjà eu le bonheur d’expérimenter les démarches administratives en vue d’un séjour en Inde, je ne vous apprendrais rien en vous disant que rien n’est simple. Mais quand les informations qui figurent sur le site internet ne sont pas à jour, ça donne presque des envies de meurtre… La mauvaise nouvelle donc, c’est que nous ne pouvons pas obtenir depuis l’étranger le visa de six mois multiple entrées sur lequel nous comptions, il va donc falloir se contenter d’un visa de trois mois, qui va démarrer dans quelques jours.. En sachant qu’il nous faut bien un gros mois pour atteindre la frontière indienne, il ne devrait alors nous rester q’un mois et demi pour faire les trois ou quatre mille kilomètres prévus.. Visa-run en vue donc, dépenses supplémentaires et temps perdu.. Youpi !

Pour le reste, la collecte sur Ulule qui stagne un peu après un démarrage impressionnant, nous prend toujours un peu de temps, il y a eu aussi beaucoup de communications pas toujours très claires avec notre assurance pour gérer le dossier d’hospitalisation de Fanch, les demandes de visas donc avec le florilèges de petites démarches qui les accompagnent, et la réception de notre ancien ordinateur en France qui pose un problème avec les douanes (heureusement Anaïs est sur le coup !) Nous avons trouvé le temps de postuler au concours de photos de voyage « Libération-Apaj » dans l’espoir de toucher un peu d’argent, nous sommes aussi passés à la radio, sur l’émission « Allo la Planète » pour donner un peu plus de visibilité à Geocyclab. Et le reste du temps, encore pas mal de rattrapage au niveau du montage des vidéos avec deux nouveaux Objets Libres, deux Haïkus, et une installation artistique datant du Mexique que vous pourrez découvrir dans les jours qui viennent sur le site ! Et JB le frère de Fanch, s’est remis à fignoler notre carte OSM, avec maintenant un compteur kilométrique total, visible sur la page d’accueil du site, ou par pays, dans la rubrique Itinéraire ! Nous fûmes surpris de constater que la barre des 10000 kilomètres n’avait pas encore été franchie, mais ce sera chose faite dans les semaines qui viennent !

IMG_4562IMG_4672

Sans doute le fait d’avoir passé beaucoup de temps dans les capitales asiatiques (Jakarta, Kuala Lumpur..), l’envie de visiter Bangkok ne nous obsède pas vraiment et les quelques sorties avec nos amis suffisent à nous aérer, comme cette balade à vélo avec les enfants avec pique-nique libanais au parc de la Reine… Nous allons reprendre la route dans quelques jours, en espérant que le début de la saison des pluies nous laisse un peu de répit et que le jonglage entre les durées de nos visas ne nous fasse pas perdre trop de temps..!

Etienne

Etienne

Octavie et Emmanuelle

Octavie et Emmanuelle


Hugo et Octavie

Hugo et Octavie

IMG_4579