Samedi 22 décembre 2012

45 km

Sidi Abdallah Des Rhiata

N 34°11,549' W 4°15,852'

295 m

Jour 84 – Sidi Abdallah Des Rhiata

Barth : Réveil frais et humide sur les bord de l’Oued. Nous roulons une petite heure avant de faire une première rapide pause thé à la menthe, puis encore une heure avant de s’arrêter déjeuner. Où que nous passions, les vélos succitent toujours autant de sourires, d’exclamations de joie, de klaxons et d’appels de phares.. Même les policiers nous saluent d’un grand sourire !

Vers 14H30, nous apercevons le lac Idriss I. Nous faisons quelques courses avant de nous éloigner de la route pour se rapprocher de la rive du Lac… pour un bivouac réussi, il faut arriver tôt, se placer loin des chiens et de la route, un terrain plat où planter les tentes, du bois pour faire le feu et dans l’idéal une exposition au soleil qui nous permet d’en profiter le soir et de sécher rapidement le matin. Ce soir, c’est le bois qui va être dur à trouver, le lac étant entouré de terres cultivées et totalement déboisées… Mais en quadrillant la zone nous trouvons de quoi faire à manger au moins.

C’est la première fois qu’on se pose aussi tôt depuis longtemps, après 45 kms tout de même ! Cela laisse le temps de sortir les appareils de captation photo et sonore pour un nouveau haïku. En plus de la fin du monde (qui a l’air de s’être très bien passée vu que nous sommes toujours là), c’était aussi le solsiste d’hiver ! Les journées vont enfin rallonger et le phénomène va s’accentuer dès que nous irons vers le sud, ce qui devrait nous laisser un peu plus de temps pour entrer dans le vif du sujet de Geocyclab. J’ai toujours la sensation un peu frustrante d’être en rodage de notre atelier mobile. Première leçon, la prochaine fois on ne part pas juste avant l’hiver !…


Fanch : Nous suivons le chemin des cigognes. La route défile sous nos roues, le vent dans le dos… et toujours de belles surprises.


 

Haiku 010 – Idriss I

Pour ne rien manquer, nous vous conseillons l’usage d’un casque audio pour le visionnage de cette vidéo.