Mardi 28 avril 2015

75 km

Tirebolu, Turquie

N 40°59,549' E 38°47,112'

3 m

Jour 852 – Reprise d’antenne, toujours vers l’ouest…

Barth : La petite quinzaine de jours en compagnie des parents de Fanch a donc été l’occasion de lever un peu le pied et d’aller explorer en voiture les environs montagneux que nous n’aurions sans doute jamais eu le courage d’aller voir à vélo. La météo exécrable ne nous a pas laissé beaucoup de marge, mais quelques journées ensoleillées ont suffit à apprécier les paysages alpins, souvent défigurés par les aménagements touristiques, entre la visite d’une grotte ou du fameux monastère de Sumela agrippé au flanc d’une falaise, et qui s’est retrouvé sous la neige quelques jours après notre visite.

Sumela

Sumela

IMG_3361

IMG_3395IMG_3403

Entre deux soirées étudiantes, ses heures de cours et ses petits boulots, Nurullah a troqué son uniforme de « WarmShower member », pour celui de guide touristique personnalisé, allant jusqu’à nous cuisiner une spécialité turque (dont j’ai oublié le nom) qui nous a régalé !

Nurullah

Nurullah

IMG_3374

Ces petites vacances furent tout de même à l’image de Geocyclab : studieuses… Un nouvel épisode de la série Checkpoints a ainsi vu le jour, suivi de près par le portrait vidéo de nos amis Tho Hi et Chit Ko, linuxiens engagés que nous avions eu la chance de rencontrer en Birmanie il y a de cela quelques mois..!

IMG_3269IMG_3282

A l’heure du départ, nous nous délestons de quelques kilos superflus et d’un disque dur contenant la sauvegarde des derniers mois dans les bagages des parents de Fanch. Une dernière session internet chez notre ami Nurullah pour relancer quelques contacts à Istanbul et s’assurer que nos amis de Katmandou sont sains et saufs suite au séisme qui a secoué le Népal, et nous voilà prêts à reprendre la route, toujours vers l’ouest. Il n’a pas été simple de repasser un peu de temps avec Nurullah avant de décoller, le pauvre étant pris jours et nuits par un job de réceptionniste dans un grand hôtel de Trabzon. Mais on se reverra bientôt l’ami, sur la route de l’Europe cet été !

IMG_3529IMG_3541
IMG_3556IMG_3503

La première journée est un peu molle, entre les gouttes de pluie et dans la zone urbaine de Trabzon qui n’en finit pas de s’étirer le long de la mer noire. Une pause pour siroter quelques çays (thés) en s’abritant d’une averse se termine ainsi en bivouac improvisé sur une terrasse couverte au pied d’une mosquée. Le soleil est de retour le lendemain, et après avoir savouré ses premiers rayons en enchaînant les çays que nous offrent une bande de chauffeurs de taxis nous voilà de nouveau à pédaler sur la bande d’arrêt d’urgence (ou pas) de la quatre-voies turque. Plusieurs autres çays et un casse-croûte nous sont offerts un peu plus loin par un pêcheur à la retraite et ses deux fils, confirmant ainsi la gentillesse des turcs malgré l’incompréhension qui règne faute de langage commun.

Sam

Sam

IMG_3586

Tout ceci ne nous empêche pas d’avaler les kilomètres et de rattraper Sam à la sortie d’un tunnel, un cycliste anglais parti d’Indonésie il y a plus d’un an pour rejoindre Londres. Un pique-nique et un brin de causette plus tard et Geocyclab repasse en mode trio, en aussi british que bonne compagnie ! Ce n’était pas arrivé depuis la Californie et pour arroser ça on se dégote une plage déserte pour bivouaquer, où tandis que les pâtes carbonara mijotent sur le feu de camp, un dauphin vient nous souhaiter une bonne nuit… A la belle !

IMG_3616IMG_3623