Ex-Situ

Comment troubler le silence du désert

 
5 novembre 2013 Desert de Viscaino - Mexique N 27°44,378' W 113°32,756' Installation

Panneaux solaires.
Buzzer, sirène.

L’idée est aussi simple que de graver son nom sur un bout d’écorce de vieux chêne dans une forêt perdue, ou de bomber son blaz sur la porte d’un de ces chiottes publiques mal entretenus. Il s’agit de dire, nous sommes passés ici… Et puisque nous aimons l’aspect invasif et immatériel du son, nous laissons une empreinte bruitiste quelque part, au milieu de la grande plaine aride de Viscaino.

Mais l’incertitude nous amuse et pose d’autres questions. Ces trois petits modules sonores conversent peut-être encore avec le silence du désert. Non, probablement ont ils disparus, recouverts de poussière, grésillant à peine. Ou, peut-être qu’une oreille affinée, les aura débusqué puis arraché à leurs « destinés » pour leur offrir un nouvel avenir. À l’image du test du chat de Shrödinger, à la fois mort et vivant dans sa boîte hermétique, nous ne pouvons rien affirmer. Il faut l’accepter, on ne sait tout simplement pas…

Et quand on ne sait pas, on se tait.

 
Poster un commentaire