Ex-Situ

Communication inappropriée

 
4 août 2013 Central Del Pueblo - Mexico - Mexique N 19°26,279' W 99°07,498' Installation

Ressort, barils, câbles et quincaillerie, transducteurs audio, microphones piezo-électriques, amplificateur audio, ordinateur.
Logiciel: Pure Data.

C’est sûrement la même excitation que nous avions ressenti alors que nous étions encore à l’école primaire en mettant au point notre premier prototype de communication à distance. C’est du téléphone filaire qu’il s’agit, celui que l’on confectionnait autrefois à l’aide de deux gobelets en plastique et de quelques mètres de ficelle à rôti. Le temps du bricolage, nous nous posions un millier de questions que seuls les mômes sont capables de se poser. Cela va-t-il fonctionner, va-t-on m’entendre clairement et jusqu’à quelle distance ? Pourrai-je communiquer avec le reste du monde à l’insu de mes parents ?

Ici, le procédé est identique, tout aussi expérimental, les questions sont les mêmes, le résultat incertain. En revanche, il ne s’agit plus simplement d’amplifier une émission sonore mais d’interroger l’origine même du son.
La sculpture est figée, suspendue dans les airs, silencieuse, elle intrigue et appelle celui qui veut essayer pour voir, pour entendre… Il faut être curieux mais finalement, elle chante quand on caresse son organe principal (le ressort), mais on ne comprend pas. Alors on recommence, parce que ce qui nous intrigue nous amuse aussi. Et les immenses gobelets qui nous entourent, de leur voix gaves surlignées de mystérieuses harmoniques finissent par nous révéler que la réalité n’est pas celle que nous avions espéré.

 
Poster un commentaire