Système D

Le Système D est l’action consistant à agir avec les moyens du bord, par la débrouille, et conduisant à la production d’objets, de mécanismes, d’installations qui permettent une amélioration des conditions de vie au quotidien. Il peut avoir pour objectif de reproduire à moindre coût un objet existant, industrialisé et commercialisé.

On peut considérer que le Système D a toujours existé comme première adaptation de l’homme à son environnement (premiers outils à partir de matériaux naturels). La sédentarisation, plus tard l’industrialisation et la production en série relègue le Système D au rang de comportement marginal.

Aujourd’hui il n’est plus nécessaire à la survie dans une société moderne, mais se présente plutôt comme une alternative économique, et une revendication politique face à la prédominance d’une idéologie de consommation induite par la doctrine capitaliste, notamment en intégrant des objets industriels détournés, recyclés…

Trois conditions paraissent incontournables à la définition d’un Système D :

  • C’est un assemblage de différentes pièces ou objets.
  • Il est fait sur mesure pour un usage personnel.
  • Un coût de production moins élevé que celui de son équivalent commercialisé (s’il existe).