Tour du monde en vélos couchés

Le voyage est avant tout un choix de vie. Le choix de vivre une aventure et d’écouter notre désir de découvertes, d’expériences, de rencontres et de partage. Le voyage nous à été proposé par notre éducation et nous faisons le choix de l’expérimenter aujourd’hui.

En tant qu’artistes, nous aspirons à questionner le monde et notre relation entretenue avec lui. Nous choisissons la mobilité comme contexte créatif, pour qu’à chaque virage s’annonce une découverte inattendue, un nouveau questionnement susceptible d’être développé, détourné et partagé. C’est dans cet état d’esprit que nous entreprenons de faire un tour du monde en vélos couchés, avec une autonomie matérielle et un équipement spécialisé afin de réaliser différentes recherches et expérimentations.

Le vélo accorde plus d’autonomie que la marche à pied. En comparaison avec une solution motorisée, il est silencieux, écologique, économique, et sa vitesse modérée permet de rester attentif aux événements extérieurs, facilitant ainsi les rencontres et échanges humains. C’est pour cette raison que nous nous donnons trois années pour réaliser ce périple. Dans ce contexte, le vélo est un moyen de changer notre rapport au temps, de prendre la mesure du monde kilomètre après kilomètre, à échelle humaine.

Le voyage est aussi une aspiration concrète à changer de mode de vie. Si partir implique de quitter un mode de vie familier, un confort matériel, des habitudes, il s’agit aussi et surtout d’en inventer un nouveau. En tant que voyageurs, nous serons directement confrontés, à notre échelle, à des questions en lien avec les principaux enjeux planétaires qui se posent aujourd’hui, telles que la gestion de l’eau, de l’énergie, le respect de la biodiversité, la mise en place d’un mode de vie durable… De cette préoccupation découle notre principal axe de recherche : «le Système D». Dans un monde qui semble saturé de problèmes globaux, nous faisons le pari qu’il existe autant de solutions locales, qui gagneraient à être connues, diffusées et appliquées.